Le Collectif RPM est sollicité par des acteurs locaux ( collectivités territoriales, ou structures ), pour mener ou animer des temps de concertation sur les enjeux d’accompagnement, d’enseignement ou de parcours de formation des musiciens à l’échelle d’un bassin de vie.

LES MISSIONS PASSÉES.
– MISSION DE CONCERTATION LOCALE A GRENOBLE-
Devant l’évolution du contexte des musiques actuelles sur la ville de Grenoble, la Belle Electrique a fait appel au Collectif pour relancer une dynamique de concertation sur les problématiques d’accompagnements entre les acteurs musicaux de la ville. Notre action s’est  développé en deux temps.
De septembre 2017 à mai 2018, phase 1 :
Interroger les conditions de création d’une plateforme en faveur de l’accompagnement de la scène locale, composée des acteurs grenoblois des musiques actuelles, dresser une fiche de poste de coordinateur de ce réseau, organiser une journée d’étude comparative entre plusieurs dispositifs collectifs d’accompagnement au plan national.

De décembre 2018 à mars 2019, phase 2 :
Élargissement de l’étude à l’échelle de la métropole Grenobloise et accompagnement de la rédaction des documents cadre d’une entité juridique pour le réseau grenoblois des musiques actuelles : TEMPO.

– LA PLACE DES MUSIQUES ACTUELLES DANS LES CONSERVATOIRES DE PARIS :
De décembre 2018 à mars 2019.
Le bureau des pratiques amateurs et de l’enseignement artistique Ville de Paris a confié au Collectif RPM la mission de dresser un état des lieux de l’enseignement des musiques actuelles au sein des 17 conservatoires d’arrondissement de la Ville de Paris.
Cette première phase de l’étude close, nous sommes en attente d’un retour de la Ville de Paris pour approfondir nos travaux.

– COTE D’OPALE : Etude sur les pratiques amateurs.
De mai 2018 à avril 2019 :
Sous l’impulsion des 4 Écluses à Dunkerque, de JMACO (Jazz et Musiques Actuelles Côte d’Opale) et de la Communauté Urbaine de Boulogne, et suite à un appel d’offre, notre travail d’étude a eu pour objectif de :
– dresser une cartographie des pratiques musicales sur le territoire,
– révéler et quantifier la diversité des pratiques musicales,
– faire émerger des profils de pratiques des musiciens
– recenser les besoins en accompagnement des groupes.
– proposer des préconisations.
Cette phase d’étude s’est clôturée le 29 mai 2019 à travers une journée de restitution réunissant les acteurs de la Côte d’Opale.

Une deuxième étape est à l’étude au sein du réseau JMACO.

 

RESSOURCES | SÉMINAIRES | LE LIVRE